La petite histoire du GRAIN DE SADE : 23 juillet 2012

– – – 23 juillet 2012 – présentation au public du web magazine « Le Grain De Sade » – – –

Amis noceurs, amies  » Yes, Sir !  » , bonjour.

Devant le succès de « L’Agenda des Soirées BDSM » et les retours très positifs que j’en ai eu, mes nouveaux acolytes et moi-même avons décidé de vous proposer aussi de quoi occuper vos longues soirées « off » à la maison, en pantoufles et bésicles sur le nez, entre deux flagellantes ou flageolantes soirées « in » , en corset, menottes ou jabot.

Il s’agit d’un BDSmagazine «  » » LE GRAIN DE SADE … dans la (sex) machine «  » » dont le but est le même que « L’Agenda des Soirées BDSM » : partager, initier et faire connaître le BDSM ; que dis-je : LES BDSM !

En effet, devant l’uniformisation et la normalisation qui nous guettent, même dans nos pratiques sexuelles (quel jeune couple « vanille » n’a pas aujourd’hui un martinet-jouet et une paire de menottes en plastique à la maison ? ) essayons de garder intact ce grain de folie, ce GRAIN DE SADE … dans la (sex) machine commerciale.

Nous sommes et resterons donc des bénévoles, qui ferons parler tous les acteurs de notre communauté, sur leurs souvenirs, leurs pratiques, leurs coups de coeur, ou de cul, sur leurs folies et leur originalité ; qu’ils soient connus ou non, dominé(e)s ou dominant(e)s.

Au programme :

– interviews donc,

mais aussi :

– biographies

– pédagogie des pratiques

– compte-rendus d’évènements

– extraits de livres

– publications d’auteurs inconnus

– la législation du BDSM

– le blog du mois

– le club du mois

– l’artiste du mois

– le photographe du mois

– la playlist du mois

Bien sûr, ce programme est très ambitieux ; la périodicité, (bi ?) mensuelle ne sera pas tenue (on n’est pas des machines, non plus) ; ce sera un joyeux bord-d’ailes, mais le but sera , petit à petit et au fil des numéros, de vous instruire ( bande d’ignorants ) de vous séduire ( bande de soupirants ) et de vous/nous divertir (bande de mécréants).

Le BDSM de demain sera ce que nous en ferons, nous, pratiquants d’aujourd’hui :

– soit standardisé, récupéré, commercialisé et dévoyé comme l’est maintenant le monde libertin (DSK, si tu m’écoutes …)

– soit un espace de tolérance (en un seul mot) , de liberté et de respect.

Et pour cela quoi de mieux que d’expliquer, de parler, d’échanger sur ce que chacun fait ?

Que nous écrivions ou que nous lisions ce BDSmag’ , soyons ensemble LE GRAIN DE SADE.

D’Ange, heureux rédac’chef.

**********************
**********************
**********************
**********************

Aujourd’hui, 7 avril 2016, alors que je me suis mis en tête de republier ici tous mes textes parus dans Le Grain De Sade … force est de constater que tout au long de cette année de folles publications seuls auront manqué à l’appel :

– La législation du BDSM (bien confuse et encore dans un certain flou, coincée qu’elle est entre le droit français et la jurisprudence européenne)

– et des extraits de livres.

J’ai perdu de vue et en route certain(e)s auteur(e)s, en ai vu arriver de nouveaux tout au long des mois écoulés, me suis lié d’une réelle amitié avec pas mal d’entre eux/elles … cette épopée se termine, mais j’ai A-DO-RÉ travailler avec ces allumé(e)s des mots

Merci à vous, mes chers raid-acteurs et raid-actrices.

D’Ange, Heureux ex-rédac’chef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *