Teaser n°2 des « Ecrits Polissons » du mercredi 13 avril 2016 : « Lettres à mon Utérus »

– – – J-4 , samedi 9 avril – – –

Flore (entrant dans mon bureau) : « Dis-moi, D’Ange, pour ma robe de mercredi, faudrait que tu me décales mon essayage avec Jean-Paul Gauth… »

re-Flore (ébahie et regardant les posters de playmateàgroslolos recouvrant les murs) : « Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Moi : « C’est pour mercredi justement, je me mets dans le mood. »

Flore : « Le mood ? »

Moi : « Oui, le prochain Ecrits Polissons, c’est bien « Lettres à mon Utérus » non ? »

Flore : « Oui, et ? …. le rapport avec tous ces 95D ? »

Moi : « Faut qu’je sois au niveau, voilà, je t’en dis pas plus. »

Flore : « Je comprends rien … Mais bon, retire moi tout ça des murs, et tu te remonteras le niveau avec ces photos ce soir, sous ta couette. Pour l’instant, demande à JP si on peut décaler de deux heures pour l’essayage. »

Moi (grommelant et décrochant le téléphone) : « Pfff, bonjour l’empathie ! « 

Flore : « Comment ? »

Moi : « Non rien » puis montrant le téléphone en mode désolé-je-peux-pas-te-parler : « Allo, Jean-Paul ? Oui, son Altesse demande si vous pouvez venir un peu plus tard … »

********* quelques heures plus tard : re-Flore, re-rentrant en trombe **********

Flore : « D’Ange, c’est qui pour toi le meilleur coif… »

re-Flore (balbutiant et découvrant les créatures de rêves assises sur mon bureau, mon canapé et mes genoux) : « ..feur … pour … femme … de … Pa … ris ? »

Moi : « Rodolphe … ou alors Eric Robin. Eric est vraiment top pour les couleurs, mais si tu veux juste des mèches, je te conseille Ralphie. »

Flore (hypnotisée par la paire de jambes interminables que je caresse négligemment de la main) : « ?!?!?!?! »

Moi : « Oups, excuse-moi. Alors je te présente Marie-Estèle. Là c’est Marie-Déborah, Marie-Dolorès et Marie-Jasmine. Et là-bas encore, Marie-Candie, Marie-Salomé et Mar… »

Flore : « STOPPPPPPP ! ….. Explique. »

Moi (boudeur, d’un coup) : « Nan ! …. C’est perso. »

Flore (grondant) : « Expliqueuuu. »

Moi (scrognognant) : « Mercredi ….  « Lettres à mon Utérus » ….18 auteures, 18 femmes …. et moi seul homme. »

Flore : « Et ? »

Moi : « Rhoo, tu comprends rien !!!! C’est trop de pression, je vais mourir, entouré par toutes ces femmes qui parlent de leur … tu veux que je te le montre mon utérus à moi ? comment il est tout timide depuis une semaine qu’il pense à mercredi prochain. »

Flore (éclatant de rire) : « Non, ça ira merci, je vois très bien. »

Moi (vexé) : « Bon, les filles, rentrez chez vous, on continuera une autre fois, je vous appellerai. »

Flore (se reprenant) : « Oups, désolé D’Ange. Hum …. Bon, déjà : toutes les auteures ne seront pas là mercredi ; il n’y a pas la place pour recevoir tout le monde au 153. Et ensuite, tu as juste à être mon sex’ssistant, c’est pas grave si tu n’es pas un étalon. »

Moi (re-vexé) : « pas un étalon ? »

Flore (s’emmêlant) : « Non … euh si, t’es un étalon, tout bien viril à ce qu’il me semble … enfin non : j’en suis sûre … oh puis, j’en sais rien moi, tu m’énerves à la fin avec tes questions dans ta tête. »

re-Flore (changeant d’attitude : énervement contenu, voix en mode commando) : « D’Ange ? T’es mon sex’ssistant »

Moi : « Oui. »

Flore : « Dévoué à la vie à la mort ?»

Moi (me relevant d’un coup) : « YES CHEFFE, OUI CHEFFE ! »

Flore (étonnée) : « Tiens ? T’es venu en kilt aujourd’hui ? » puis continuant (re-mode commando) : « Alors, tu n’as qu’à te dire que tu vas au golf mercredi. OKAY ? Golf ? 18 auteures, 18 utérus ? Tu veux que je te fasse un dessin ? »

Moi (émerveillé et baissant les yeux vers mon kilt au garde à verge) : « ÇA MARCHE !!!!  MERCI CHEFFE, Z’ÊTES TROP FORTE CHEFFE !!! »

Flore (sortant de la pièce et rejoignant son bureau) : « Pfff, j’te jure, qu’est-ce qu’il faut pas faire ? »

Moi (criant) : « AU FAIT CHEFFE, VOTRE NOUVEAU MAQUILLAGE, IL EST VRAIMENT TOP ! »

Flore : « MERCI »

Moi : « AVEC LA ROBE DE GAUTHIER ET LA COIFFURE DE RODOLPHE, ÇA VA LE MÉGA-FAIRE. »

Flore : « OUI, J’ESPÈRE. MERCI, MERCI. »

Moi : « ET POUR LES CHAUSSURES, VOUS AVEZ PRÉVU QUOI ? »

Flore : « JE NE SAIS PAS ENCORE. LOUBOUTIN, C’EST BIEN ? »

Moi : « PAS MAL, ÇA FAIT GENRE ………. ET AU FAIT : POURQUOI ?»

Flore : « POURQUOI QUOI ? »

Moi : « BEN, TOUS CES FRAIS DE TOILETTES ? »

Flore : « POUR RIEN. MAIS BON, JE TE LAISSE, FAUT QUE JE TRAVAILLE, LÀ. »

Moi (me parlant à moi-même) : « Moui, pour rien ? … 18 auteures, 18 femmes, et Flore au milieu … mmmm, ça sent la compet’ de bombasses, ça ! »

Flore : « JE T’ENTENDS D’ANGE. C’EST MÊME PAS ÇA, D’ABORD ! »

Moi (chuchotant à mon sgeg en souriant) : « Ça a l’air d’aller mieux toi, hein ?  …. Comment ? Oui, t’as raison : chacun sa compet’ ! »

********************
********************
********************
********************

Rappel : Les Écrits Polissons, c’est un atelier/apéro d’écriture érotique qui ne se prend vraiment, vraiment pas au sérieux. :-)

La prochaine soirée, c’est mercredi, ici :

https://m.facebook.com/events/1710805832530303

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *