EroSphère 2018 La Valse Charnelle – Les trois axes

ELEGANCES (le temps de la séduction)

Lorsque le désir nait, ce sont d’abord quelques notes … sous notre peau. Une sensation fugitive, un réveil en douceur sans même que nous en ayons conscience. Puis le charme opère, nous le voyons, ce désir, à l’autre bout de la piste de danse. Il nous regarde, esquisse quelques pas, mutin, joueur, ailes et gants !

Mais nous, encore dans le réel de notre vie de tous les jours, que pourrions-nous faire pour le séduire, vite, avant qu’il ne s’échappe ? S’apprêter, s’habiller, puis, l’air de rien, se diriger ensuite et sans nous presser jusqu’au milieu de la piste ? Sans doute. Il ferait beau voir qu’on se laisse faire sans esquives, sans le faire patienter pour mieux l’enflammer, notre désir.

Commence alors la danse des élégances et des corps qui s’accordent, la parade amoureuse et les parades en retour.

Pour explorer cette naissance du désir, et ses délicieuses incertitudes, six modules vous sont ici proposés, comme les six faces d’un dé.

Tentez votre chance …

– Dialectique du désir : Méta

– Slapdance : Manon Praline et Lex S.

– L’art du sexe oral : Laura

– First lady : Maryssa Rachel et Eve de Candaulie

– Twerk – Celebrate your body and soul! : Ophélie Joh

– Percussions corps-pores-ailes : Vincent libre

**********

EXPERIENCES (le temps de la sédition)

Mais notre désir, finalement, savons-nous le dompter ? Savons-nous mener la danse à notre guise, ou ne serait-ce pas lui plutôt qui nous guide ? Car le désir est vagabond, fait de vagues et de bonds, et est parfois tel une boîte de Pandore qui s’empare de notre corps.

Lorsque l’on danse, où nous entraîne donc notre partenaire ? Que l’on soit deux, ou même seul.e avec pour cavalier notre propre désir, est-on sûr.e de l’aventure lorsque l’on valse les yeux dans les cieux, et inversement ? Il est tellement grisant d’être grisé.e, et de se laisser attirer dans ces zones qui sont tout sauf grises, tant elles semblent belles d’ombres et de lumières !

Aussi, avec ces six expériences à suivre, vous êtes maintenant invité.e.s à sortir de votre zone de confort, à changer de peau et de tempo, à explorer les renversement des rôles, des genres, des perceptions et des codes.

Oui, ces six modules sont tels les six balles d’un six coups.

Pressez la détente …

– Dans ton cul : Nehra Stella

– Le petit musée de la honte : Felix Ruckert

– Kamasûtrois et plus si affinités : Chloé Libérée et D’Ange Heureux Poète

– perforM / Queer : FloZif et Marianne Chargois

– Resistance Play : Felix Ruckert

– SM L.A.R.P. – inquiry : L’Albatrice

**********

INDÉCENCES (le temps de la sudation)

Le désir est pudeur, le plaisir impudique. Comment passer de l’un à l’autre ?

Dans le bal de nos pulsions, il est un lieu pour cela : le vestiaire. La chaleur monte, les habits tombent – principe des va(l)ses communicants – et nos élégances dévoilent alors leurs indécences à mesure que nous y jetons des bribes de costumes, au vol, retombant n’importe comment sur les cintres. La peau se dévoile, luisante de désir, et telle un appeau, attire le plaisir.

C’est alors le final, plus rien n’a de sens hors nos indécences, et notre plaisir à les vivre.

Oui, plus tard, ensuite, nous retournerons au vestiaire, là où tout commence et tout fini. Nous aurons alors bien le temps de reprendre nos esprits et un peu de tenue … de tenue d’élégances, bien sûr, avant de repartir pour une autre valse, charnelle, et éternelle.

Mais d’ici là, voici six variations du plaisir, six modules, comme autant d’indécences à faire danser, aussi longtemps qu’il vous plaira, et selon votre bon plaisir, justement.

Laquelle choisirez-vous ?

Faites confiance à votre sixième sens …

– 1Pacte entre nous : Mlle B.

– Tantra : à la recherche de ma source extatique – Joe Jam

– Le trampling, c’est le pied ! : Patrick El Cavalier

– Liquide-moi : Misungui

– OlfactiX : l’E. S. P. A. C. E. Flair Play – Dr Senzo & Esther Nea

– OuSexPo : Moiselle Pardine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.