Chérie, tu dors ?

Mesdames, imaginez que vous fermiez les yeux au restaurant, pour mieux ressentir le plaisir de manger.

Imaginez que vous ne parliez pas. Non, juste quelques mots pendant l’apéro, puis plus rien, ou juste un soupir de temps à autres.

Oh tiens, non, faisons l’inverse. Imaginez plutôt que ce soit votre chéri qui ferme les yeux pendant de longues, longues minutes en dégustant, qu’il ne vous regarde plus, qu’il soupire juste d’extase, tout à son plaisir … et que cela se reproduise quasiment à chaque fois que vous allez en amoureux au restau.

Vous : « Ben, on va arrêter le restau, mon Chéri. »

Le Chéri : « Mais pourquoi ? Il est très bien, ce restau. »

Vous : « Mouiiii, mais non. Tu sais, le restau c’est pas trop mon truc, finalement. »

*************
Mais changeons de sujet, parlons sexe, c’est bien mieux 🙂

Avez-vous, gentes dames-oiselles, déjà mis votre main sur sa nuque pendant que votre chéri vous fait l’amour ? L’avez-vous caressé encore et encore à cet endroit là, doucement pour commencer, puis pincé, malaxé, griffé ou juste tenu ? … Lui avez-vous déjà mis un doigt sur les lèvres, ou encore mieux, dans la bouche, pour jouer avec sa langue, encore et encore, voire même en cadence avec son sexe qui va et vient en vous ? … Lui avez vous déjà léché ou mordillé le torse, la clavicule, le biceps ou n’importe quel autre bout de peau qui vous passe devant la bouche, et toujours pendant qu’il vous baise ?

Oui ?
Alors vous avez certainement remarqué combien ça l’excite, le titille, le stimule de voir ainsi que vous voulez partager votre plaisir avec lui.
Comme dit l’autre : « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour », et pour le partage du plaisir, c’est la même chose.

Alors, partagez-vous votre plaisir avec lui ? … L’avez-vous déjà enroulé dans vos jambes, vos talons sur ses fesses, pour lui donner la cadence ? … Lui avez-vous déjà caressé/tenu/tiré/massé les bourses pendant la levrette, pendant longtemps et même jusqu’à ce qu’il éjacule ?
Bon, je sais, ça demande une certaine souplesse, mais avez-vous au moins tourné votre visage et cherché ses yeux par dessus votre épaule ?

Ou alors, pendant que vous êtes sur lui et son sexe en vous, lui avez-vous déjà sucé la langue … tout en passant votre main dans ses cheveux ?

Avez-vous déjà contracté votre périnée en synchronisme avec ses coups de hanche ?

Lui avez-vous déjà :
a) glissé quelques mots coquins à l’oreille ?
b) re-raconté en plein crac-crac votre meilleur souvenir de sexe avec lui (tu te souviens mon Chéri la fois dans la voiture ?)
c) et sucé le lobe de l’oreille ?

Non ?
Si ? une fois, vous vous souvenez, ça vous est déjà arrivé.

Bon, c’est déjà un début.

***********
Ouiiiii, OK, OK, je sais, je vous entends déjà : vous fellationnez AVANT et commentez/félicitez APRÈS, comme il est indiqué dans tous les magazines et blogs sexo qui vous inondent de conseils sur le AVANT, et parfois sur le APRÈS.

Mais PENDANT ?
PENDANT, vous avez toujours vos lèvres, non ?
PENDANT, vous avez toujours l’usage de vos mains, de votre voix et d’une grande partie de votre corps ?
Et surtout, PENDANT le « restau en amoureux » dont je parle au début de cet article, ne me dites pas que vous fermez les yeux PENDANT tout le repas et poussez juste quelques soupirs … je ne vous croirais pas.

Si ?
Comment ? Vous êtes passive et vous assumez ?
Les préliminaires, OK, mais après c’est à lui de faire le reste ?

Bon, d’accord, pourquoi pas après tout, chacun son truc, je ne juge pas.

Par contre, moi, et je ne suis pas le seul homme comme ça je pense, j’aime bien aller au restau avec ma copine « les yeux dans les yeux ».
Et avec celles qui les ferment, les yeux, je m’éclipse discrètement … chacun son truc, disais-je, ne me jugez pas.

Mais moi, les étoiles de mer : boring !

D’Ange, Heureux militant ……….. pour le réchauffement de la poulette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *