Teaser de la projection du film « Lutine » du vendredi 22 avril 2016

– – – J-3 : mardi 19 avril – – –

11h23′ , chez moi : dernière réunion préparatoire avec les deux coorganisatrices de la projection, l’exquise Isa Lutine, réalisatrice du film, et la gironde Nathalie Giraud, fondatrice du site Piment Rose.

(tambourinage de ma porte d’entrée, et pour la 5ème fois en cinq minutes ) : Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-TOC-TOC-TOC-BOUM-BOUM-BOUM

Isa (agacée) : « Ah non cette fois-ci j’y vais, D’Ange ! »

Moi (en même temps, anxieux, et pour la cinquième fois en cinq minutes) : « Non Isa, n’ouvre p… »

Olga (ma fille, en larmes, entrant et se jetant dans les bras d’Isa) : « Tata Isaaaahahahaaaaaaah. »

Moi (accourant, empressé et tout penaud) : « Ma puce j’suis désolé, je n’pensais pas que c’était toi. Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui se passe ? »

Olga : « Je , je … snirfl, je … whaaaaahahaaaaaaah. »

Isa : « Apporte un verre, Nathalie. »

Nathalie (s’approchant) : « Là, lààààà, calme toi. Dis à Tata Nathalie ce qui ne va pas. »

– – – Pause : Olga boit longuement, tout son verre – – –

re-Olga (très émue mais courageuse, l’alcool aidant) : « Tata Nathalie, Tata Isa, Papa … je, je, snirfl … je crois que … » , (puis d’un coup) : « Je crois que j’ai attrapé le GangBaaaaaaaannnnnnnnng , whaaaaaahhhaaaahahaha ! »

Moi : « QUOI ?????? »

Nathalie (radieuse) : « Le GangBang ? Mais c’est merveilleux ma Chérie ! »

Moi (regardant Nathalie, incrédule) : « re-QUOOOOI ? »

Nathalie (s’enflammant)  : « Mais oui, D’Ange. Les femmes sont liiiibres aujourd’hui, libres dans leur tête, libres dans leur corps. Elles font ce qu’elles veulent : GangBang je veux ? GangBang je peux ! »

Moi : « Je t’interdis de dire ça devant ma fille /// (à Olga) : Olga, n’écoute pas. /// (à Nathalie) : Olga est encore une enfant. Elle n’a que 24 ans. Son cœur et son corps sont purs comme l’agneau, la colombe et le petit lapin blanc qui, avec sa maman lapine, parcourent chaque jour ensemble et joyeusement la prairie humide et fraîche de la rosée du mat … »

Isa : « Houla ! Bon, ben moi je vais me reprendre une petite coupette. Tu viens Olga ? »

****************************************

***** Flash-back : 1 heure auparavant *******

****************************************

(tambourinage de ma porte d’entrée, et pour la 5ème fois en cinq minutes ) : Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-TOC-TOC-TOC-BOUM-BOUM-BOUM

Moi (barbe de 3 jours, traces de rouge à lèvres de 3 heures, et sommeil de 3 minutes) : « Voilà, voilà, j’arrive ! »

re-Moi (entrebâillant la porte) : « Nathalie ? Isa ? Mince ! »

Isa et Nathalie : « Si tu veux, on revient plus tard. »

Moi : « Non, non, entrez, c’est l’histoire de cinq minutes. J’me coule un jean, j’enfile ma douche et je reviens. »

– – – 5 minutes passent – – –

Isa (à Nathalie) : « Je me demande si on a bien fait de faire appel à D’Ange … »

Nathalie : « Si, tu verras. Il est un peu, heuu, tu vois … mais question organisation, il est parfait. »

Moi (revenant, une bouteille à la main) : « Bon alors. » (puis, tout en servant 3 coupes) : « Le fond de scène, noir comme on avait dit. L’écran panoramique de 12m. Les lumières : aucune pendant la projo et cosy lounge pour le débat. Le pupitre pour toi, Nath. Le micro HF pour toi, Isa, et deux autres circulant dans la foule. Le vestiaire et les voituriers pour les VIP. La limousine pour vous amener, et l’hélico-sortie-de-scène pour le départ.
A midi, le JT de TF1 pour toutes les deux. Ruquier la veille pour toi Isa et France-Charline-Inter pour toi, Nath !
Tout est prêt, on va fêter ça. Allez, tchin ! »

Isa et Nathalie : « Heuu, tchin ! »

Moi : « Bon, reste à checker les résa. ça en est où, Nath ? »

Nathalie : « C’est bien, c’est très bien. Il y a juste cette nuit, des réservations insolites, en groupe. »

Moi : « C’est moi … Marie-Clothilde, Marie-Camille, Marie-Coralie et les autres ? »

Nathalie : « Oui, c’est ça. »

Moi (gêné) : « Ben, je m’en sors pas. Elles me harcèlent, me veulent rien que pour elles, D’ailleurs cette nuit, je me demande si je suis allé chez la bonne, Marie-Anastasia avait l’air toute étonnée de me voir.
Alors, je me suis dit, Isa, que … »

Isa : « … que comme mon film parle de Poly-Amour, ça pourrait « arrondir les anges », si je puis dire. »

Moi : « Tout juste. »

Isa (riant) : « Bon courage, D’Ange. Tchin ! »

Moi (anxieux) : « ? »

Isa : « Bon courage pour après la projection. Le Poly-Amour, c’est lorsque les DEUX sont d’accord … sinon, c’est Pearl Harbor ! Hum, il est bon, ton champagne. J’en reprends.»

Moi (très anxieux) : « Ha ! »

– – – (tambourinage de ma porte d’entrée ) : Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-Toc-TOC-TOC-TOC-BOUM-BOUM-BOUM

Moi (mode : panique) : « J’suis pas là. C’est l’autre, je suis sûr. »

Nathalie : « L’autre ? »

Moi : « Celle chez qui je devais aller cette nuit. »

– – – (2ème tambourinage de ma porte d’entrée) : BOUM-BOUM … BOUM-BOUM-BOUM

Isa (agacée) : « D’Ange, grandis, assume. »

Moi : « Nan, j’suis pas là »

*************************************************************

*** Retour à un peu plus tard, et à Olga qui a attrapé le GangBang ****

*************************************************************

Moi (quasi-hystérique) : « CHEZ QUI TU AS FAIT CA, Olga ? Marc Dorcel ? Jackie et Michel ? »

Isa : « Calme-toi D’Ange, tiens prends une ‘tite coupette.»

Olga : « Non, il s’appelle Julien, et je l’aime beaucoup. »

Nathalie : « Quel joli prénom ! »

Moi : «Nathalie, je t’en prie ! /// Olga : « tu l’aimes beaucoup» , tu veux dire … Julien était seul ? »

Olga : « Ben oui, pourquoi ? » (puis rêveuse) « et il embrasse tellement bien. »

Olga (continuant) : « Mais hier soir c’était avec Maxime, et trois jours avant avec Benji. J’ai tellement honte. »

Isa (bien pompette … et romantique à présent) : « Ah, le Poly-Amour, la première fois c’est compliqué, mais si bôôôô … allez, tchin !»

Nathalie (empathique, et me regardant, désolée) : « Ma chérie, tu n’es pas obligée de dire oui à chaque fois qu’un garçon veut. »

Olga : « ça je sais, Tata Nathalie. Et il n’y a que ces garçons-là qui m’embrassent, les autres je ne veux pas. »

Moi (lueur d’espoir) : « « qui t’embrassent » ? Tu veux dire … Julien, Machin et Bernardo ne font que t’embrasser ? »

Olga : « Ben oui, Papa. Je les aime très fort, tu sais. »

Moi (hilare) : « Mon bébé, ma puce, ma Gaga, vient que je t’embrasse !!!! »

Nathalie : « D’Ange, tu dois laisser ta fille grandir. »

Moi (soulagé, et à voix basse) : « Je sais, Nath … je sais. Je commence demain, promis »

Isa (à tue-tête, et heureuse que tout le monde soit heureux) : « Vive le Poly-GangBaaaaaaaaaang ! »

Nathalie : « Isa, vendredi : pas d’alcool ! »

Isa : « ET VIVE LA POLY-COUPETTE ! »

Moi (facétieux d’un coup, in petto, songeant à une vieille bouteille de Suze gardée pour les grandes occasions) : « Je sens qu’on va bien s’amuser, vendredi ! »

D’Ange, Heureux Papounet

**********
**********
**********
**********
Toute ressemblance entre ce teaser et le film d’Isa est parfaitement involontaire. (((Il ne manquerait plus que cela, qu’on vous trolle le film. Non mais !!! )))

Il n’y a que la bonne humeur et le Poly-Amour qui soient certifiés authentiques.

Si vous souhaitez assister à la projection du film, puis parler avec nous de Poly … -Coupette ou autres, c’est par ici :

https://m.facebook.com/profile.php?id=478749379001626

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *